Patrice KOUTCHEVSKY

Artiste peintre

Jean-Yves Le Dréau 2013

PAS DE COMPROMIS

..."En quittant la salle, je me suis souvenu de ma rencontre avec le Peintre, samedi. Koutchevsky déteste aussi parler de lui et ne comprend pas ce que sa trajectoire personnelle peut apporter à la connaissance de son art. Sa peinture, également, est faite d'exigence, d'ascèse. Délaissant l'anecdote, l'artiste traque la beauté du monde, pénètre dans l'intimité des éléments. Dans sa dernière exposition que l'on peut visiter à l'Archipel, Koutchevsky compose une ode colorée et somptueuse au Finistère, terre de tous les contrastes, de toutes les magnificiences.

Son oeil-microscope s'immisce au sein d'une vague, la dissèque, la triture, l'éparpille en éclats de lumière avant qu'elle ne s'en aille mourir sur le rivage en une ultime gerbe exténuée. L'or des vastes étendues sableuses chante alors les splendeurs d'un littoral où seules quelques lignes esquissées, quelques traces abolies témoignent d'une présence passée. La nuit venue, la lune s'empare de l'océan et le recouvre d'une mante latescente. Tout à côté, le polder de Mousterlin, habité d'un silence d'éternité, exhibe sa géographie secrète saturée d'ombre verte. Quand, à nouveau, viendra l'heure du couchant, l'artiste, surplombant le paysage, mettra le feu au Letty et la toile ne sera plus qu'un vaste incendie. Plus loin, plus tard, après avoir traqué la géométrie approximative de l'empreinte, il s'en ira du côté d'Ouessant, en terre d'austérité. Les éléments se télescopent, les blancs profonds et les verts tendres s'entrechoquent. Tout est angle, tout est fracas. Tout est fureur. Tout est écueil. Le peintre trouvera l'apaisement dans la sérénité ocre de la presqu'île de Crozon. Artiste abstrait, Koutchevsky ? Non, peintre généreux qui nous prend par la main et nous fait découvrir l'harmonie du monde, qui nous offre l'ineffable bonheur de la joie partagée. Si Murat évite les fautes de goût et la promiscuité des plateaux télévisés, Koutchevsky ne hante guére les galeries et fuit toute compromission. La démarche artistique ne s'apparente jamais au parcours d'un long fleuve tranquille. La reconnaissance est à ce prix."...