Patrice KOUTCHEVSKY

Artiste peintre

Jean-Yves Le Dréau 2013

PAS DE COMPROMIS

..."En quittant la salle, je me suis souvenu de ma rencontre avec le Peintre, samedi. Koutchevsky déteste aussi parler de lui et ne comprend pas ce que sa trajectoire personnelle peut apporter à la connaissance de son art. Sa peinture, également, est faite d'exigence, d'ascèse. Délaissant l'anecdote, l'artiste traque la beauté du monde, pénètre dans l'intimité des éléments. Dans sa dernière exposition que l'on peut visiter à l'Archipel, Koutchevsky compose une ode colorée et somptueuse au Finistère, terre de tous les contrastes, de toutes les magnificiences.

Lire la suite...

Le Télégramme Mai 2013

 "La peinture est comme un partage".

 La peinture, le partage, la Bretagne... Ces mots-là tissent l'existence de Patrice Koutchevsky.

 Pourquoi peint-il ? Il n'en sait trop rien. Une image aperçue dans son enfance l'a peut-être marqué. Rien n'est moins sûr ! Disons que la peinture s'est imposée, voilà tout.

 

Lire la suite...

Le Telegramme 1991

« Le coup de coeur nous l'avons eu avec une superbe toile intitulée « Rochers en Finistère ». non figurative, comme l'ensemble des oeuvres exposées, cette toile nous invite au voyage immobile, ceux qu'offre un subtil dialogue entre le monde minéral et les éléments premiers d'une nature « aux formes sans cesse nouvelles » : l'air, l'eau, la terre, le vent...

Lire la suite...

Ouest France 2003

« Au Relecq-Kerhuon, l'artiste expose des huiles récentes, réalisées ces trois dernières années, ainsi que quelques toiles plus anciennes, « des points de repères pour ceux qui aiment percevoir l'évolution ». Ils la trouveront plus dans l'utilisation de la couleur que dans la forme elle-même...

Lire la suite...

Le Télégramme - 1989

Koutchevsky donne quelques clés de sa recherche : « il importe de capter, dans ce chant indicible de la nature, les formes sans cesse nouvelles qui se bousculent entre elles, qui font et défont sans relâche l'harmonie d'un instant »...

Lire la suite...